Du karité naturel et responsable

Le beurre de karité utilisé dorénavant pour les savons, shampoings, savon à barbe et baume à lèvre provient directement de l’association « Tamneere » à Guillé, près de Ouagadougou au Burkina. Cette association est un groupement de femmes qui travaillent de manière traditionnelle et mettent en avant leur savoir. Tamneere forme les femmes, finance les frais de production et rachète leur production de manière équitable.

La plupart du karité utilisé chez nous est extrait chimiquement et perd donc 50 à 80% si pas la totalité des ses propriétés naturelles de par le processus à haute température et les solvants (cancérigènes) utilisés. Il est fabriqué à l’échelle industrielle, au détriment des populations locales et vendu à bas prix. Plus d’infos sur le karité raffiné via l’article du magazine Feminin Bio.

Pour offrir une telle qualité de beurre de karité :

  • Les arbres à karité (endémiques) sont répertoriés et poussent dans des zone exemptes de produits chimiques
  • La collecte se fait manuellement durant la saison des pluies
  •  Le processus passe par de très nombreuses étapes, toutes manuelles elles aussi
  •  Le beurre de karité n’est ni raffiné ni désodorisé

karite1bEtapes d’extraction du beurre:

Récolte du fruit de Karité sur les arbres
Cuisson des noyaux
Séchage et décorticage des noix de Karité
Séchage des noix
Concassage
Torréfaction des noix
Broyage des noix au moulin (seul procédé mécanique !)
Barattage de pâte de Karité (étape la plus éprouvante pour les femmes) suivit de nombreux rinçages
Cuisson de la pâte de Karité pour obtenir l’huile
Filtration et décantation
Après une dernière filtration, obtention d’un beurre 100 % pur et naturel !!!

 

 

Vertus du beurre de Karité

Les vertus sont nombreuses, le beurre de Karité est composé d’acides gras saturés et insaturés, d’insaponifiable et de vitamines A, D, E, F.
Il protège, répare et nourrit la peau et le cuir chevelu. Il a une action cicatrisante et ralentit le vieillissement de la peau. Utilisé aussi par les sportifs pour masser les muscles après l’effort.

Utilisations :

  • Pour les peaux sèches (hydratation, regénaration)
  • Chez les femmes enceintes pour éviter les vergetures
  • Chez le nouveau-né, comme massage et filtre contre la pollution
  • Comme après-soleil pour régénérer la peau
  • Sur les cheveux secs
  • Pour les lèvres
  • Comme cicatrisant sur une blessure 

Conseil : prendre le karité dans les mains pour le faire fondre et appliquer sur la peau, les cheveux.

Via la boutique en ligne, je vous propose ce beurre de karité de grande qualité en petits pots de 200g, à utiliser comme crème de soin.

« Vis ta Mine » 22 mars 2017

Emission du 22 mars 2017 « Vis ta Mine » sur La Deux :

« Le savon, qu’il soit solide ou liquide, est le produit cométique le plus consommé au monde. Ce qui représente 79 kg à la seconde.

Mais quel savon choisir ? Julien, qui en connaît un rayon, vous donne des astuces pour bien choisir votre savonnette.

Le savon décrypté

Un savon, c’est le résultat d’une réaction chimique dite de  » saponification « . Traditionnellement, on ajoute de la soude caustique à de l’huile végétale, et l’huile se transforme en détergent naturellement riche en glycérine, le savon. C’est un procédé ancestral, et on ne peut plus naturel. Le savon a un grand intérêt pour la santé humaine : il a permis de diminuer la mortalité rien que grâce à l’hygiène qu’il assure.

Aujourd’hui hélas, tout savon du commerce ou presque, même les savons bio, sont fabriqués de façon peu naturelle et sont pauvres en glycérine (on peut l’avoir ôtée), et truffés de conservateurs polémiques dont l’EDTA.

Comment reconnaître un savon vraiment naturel ?

  • Ne vous fiez surtout pas au nom du produit, ni à son emballage
  • Lire la liste des ingrédients : sodium olivate et sodium cocoate sont l’huile d’olive et de coco saponifiées. Ensuite, uniquement des noms latins de plantes et surtout par d’EDTA, ni parabens ou graisse animale  » tallowate « 
  • Toucher le savon : il est plus collant, plus gras. Il est souvent un peu moins bien coupé et pas moulé de façon lisse ou oblongue
  • Regarder le savon : il n’est pas coloré de façon criarde. Sa couleur évoque les terres d’argiles (verte, blanche, rouge) ou les colorants végétaux (bleu lavande) mais jamais de façon uniforme.
  • Demander au producteur si c’est bien du savon à froid surgras

 

Bienfaits du savon à froid

Grâce à sa douceur et à sa richesse, le savon à froid est plus qu’un simple détergent. Personnalisés en fonction des huiles végétales qu’ils contiennent, les savons à froid s’adaptent à toutes les peaux même les plus sensibles ! Ainsi, un savon à froid à l’huile de nigelle est plus traitant pour la peau grasse, alors qu’un savon à froid au beurre de karité est plus adapté aux peaux sèches. La glycérine naturelle qu’il contient, naturellement humectante, contrecarre l’effet détergent et un peu agressif par nature du savon, tout comme son pH trop basique pour la peau.

Un savon à froid, pour quoi faire ?

On l’utilise pour la toilette du corps entier, en remplacement du gel douche. Certains l’utilisent même pour le visage et/ou les cheveux. Astuce : Laissez-le sécher entre 2 utilisations car contrairement à un savon conventionnel, un savon à froid est aussi plus mou et fond plus facilement.

Où trouver des savons à froid belges ? Les fabricants de savons à froid lauréats de la Mention Slow Cosmétique proposent leurs savons à froid ici : être https://www.slow-cosmetique.com/savons/savons-a-froid.html

Merci à l’Arbre à savon. »

On n’est pas des pigeons! (Dec.2016)

A l’approche des fêtes de Noël, l’émission « On n’est pas des pigeons » (RTBF-La première) s’est intéressée aux marchés artisanaux. À cette occasion, l’émission tenait un chalet sur le marché de Namur et proposait aux passants des produits artisanaux et d’autre produits « soi-disant » artisanaux. Les passants devaient les identifier et donner leur prix.

Et c’est notamment des savons qu’il était question! A cette occasion, l’émission est venue visiter mon atelier où j’ai pu expliquer de A à Z la fabrication du savon à froid artisanal et notamment aider les téléspectateurs à ne pas se faire avoir et distinguer les vrais savons artisanaux!

En résumé, pour reconnaître un vrai savon fait artisanalement à partir de bons ingrédients (sains pour la santé et pour l’environnement):

  • Ingrédients : ils sont indiqués par ordre décroissant en quantité. Normalement vous n’aurez pas d’huile de palme (sodium palmate), ni de graisse de boeuf. Vous aurez plutôt des huiles d’olive (sodium olivate), de colza (sodium canolate) de coco (sodium cocoate), etc… Bien sûr vous n’aurez aucun agent moussant (lauryl sulfate, laureth sulfate, sorbitol) ni parfum synthétique, ni conservateur (EDTA). Aucun colorant non plus. Par contre vous aurez des huiles essentielles et donc en dernier lieu quelques allergènes sont possibles (linalol,etc) qui sont dûs à ces huiles essentielles.
  • Aspect : pas de couleurs « flashie » car les couleurs proviennent d’argiles naturelles, avec des couleurs très douces. Découpé à la main en général, les bords ne sont pas réguliers, le dessus sûrement pas. Un cachet est mis à la main également donc rien de très précis. Chaque savon est unique finalement.
  • Odeur : pad d’odeur forte car les odeurs proviennent des huiles essentielles.
  • Toucher : lorsqu’il est artisanal, le savon est chez nous à froid et surgras, donc il est très gras au toucher.

Les savons à froid surgras ont leur propre procédé de fabrication, différents des savons de Marseille et du savon d’Alep. Chaque région développe son savoir et c’est formidable. Par contre il faut savoir que 95% des « savons de Marseille » sur le marché n’en sont pas. Pour cela, regardez les ingrédients! Il n’ya normalement que de l’eau et de l’huile d’olive dans les savons de Marseille (parfois aussi du palme actuellement). Il ne reste que quelques réelles fabriques à Marseille. Normalement un véritable savon de Marseille n’est pas coloré.

Plus d’infos ? voyez ma page « Slow Cosmétique » et les différentes vidéos.

Mention « Slow Cosmetique »(Jan. 2016)

 

slow cosmetiqueL’année 2016 commence bien puisque nos savons ont été sélectionnés par l’association « Slow Cosmetique ». Cette mention vous garantit « un produit 100% naturel, sans matières synthétiques, mais également sans composés polémiques pour la santé ou l’environnement. La Mention Slow Cosmétique va même plus loin puisqu’elle vous garantit aussi un produit dont le rapport qualité prix est honnête, et une marque qui n’a pas recours aux abus marketing pour sa publicité. » Bref, une cosmétique plus intelligente, raisonnable, écologique et humaine! L’Arbre à Savon a reçu 2 étoiles de l’association Slow Cosmetique:« De beaux savons à froid, artisanaux et made in Brabant Wallon. Avec un coup de cœur pour l’huile de colza wallonne mise en avant dans la fabrication. »

Alors « libérez-vous du brainwashing cosmétique » !

Retrouvez le communiqué de presse sur :

https://www.slow-cosmetique.com/presse#communiquesSLOW

Pour plus d’infos sur la mention slow cosmétique :

https://www.slow-cosmetique.com/le-mag/mention-slow-cosmetique/

http://www.slow-cosmetique.org/#!revolutionner-les-cosmetiques/c1q0i

On en parle aussi sur :

http://www.femininbio.com/beaute-mode/actualites-nouveautes/16-laureats-2016-mention-slow-cosmetique-82814#1

De l’huile de colza belge, visite chez Alvenat

Il est important pour nous de connaître les personnes qui fabriquent nos ingrédients, leur projet, leur philosophie.C’est dans cette optique que j’ai eu la chance aujourd’hui de visiter notre fournissur d’huile de colza, Alvenat, à Achêne, dans le Condroz.  L’huile de colza d’Alvenat provient uniquement des cultures de proximité (dans un rayon de 50km) et y est acheminée pour y être pressée à froid. Le processus mécanique permet de conserver toutes les caractéristiques du colza et notamment un excellent rapport omega3/omega 6 ainsi qu’un taux anti-oxydants très élevé !  L’équipe d’Alvenat a fait le choix de la première pression à froid, ce qui signifie qu’il n’est pas fait appel à un processus chimique d’extraction ni de chauffe du colza. L’élément oléagineux utilisé pour l’huile de colza Alvenat se trouve dans le grain extrait de la silique, le fruit de la plante. Le colza  est garanti non-OGM et cultivé de manière raisonnée.

colza  recolte-colza  mise-en-bouteille

Cette huile confère à nos savons un avantage certain au niveau de la santé de notre peau, une hydratation maximum qui évite le déssechement. En amont, cela nous permet de soutenir des agriculteurs locaux, un producteur passioné, ayant à coeur de proposer une huile de première qualité, meilleure pour la santé et au goût incomparable !

Pour plus d’informations et leurs points de vente, suivez le lien : http://www.alvenatproduction.com